Les résultats de mes tests d'urine sont tombés :

Albuminurie ok

Glycosurie : 0,16g/L au lieu de 0,15g/L maxi...

Du coup j'ai eu droit à ma deuxième HGPO (les 2h interminables dans la salle d'attente bondée du labo, le truc dégueulasse à ingurgiter qui m'a collé une nausée qui ne m'avait pas manqué - j'ai même vomi mes tripes en rentrant à la maison, trop glamour - sans oublier les 3 bleus sur les bras en souvenir) :

glucodex

A jeun : 0,82g/L (maxi 0,92) - trop contente, ENFIN revenue à un résultat habituel pour moi qui stagnais autour de 0,92/0,95 depuis 1 an !

A h+1 : 1,61g/L (maxi 1,80) - la vache, c'est bien monté mais on est dans les normes !

A h+2 : 1,55g/L (maxi 1,53) ... Shit. Les 0,02 g/L qui tuent tout...

Lundi il faut que je rappelle ma gynéco pour qu'elle me confirme que je dois bien prendre rendez-vous à l'hôpital. Super. Moi qui adore les piqûres je le sens gros comme une maison que je vais encore y avoir droit. :-(

 

Comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, voici mon top3 de la semaine :

- la confirmation du diagnostic de diabète gestationnel

- apparition d'un nouveau symptôme de grossesse sympa : le réveil matin par une crampe de la mort qui tue dans le mollet

- la simulation des aides potentielles par la CAF qui m'annonce que nous n'auront pas droit à la prime à la naissance (mais leur truc indique que les calculs sont ceux valables jusqu'au 31 mars 2016 donc euh il y a quoi après ? Fini la prime à la naissance ?!), déjà que le congé mat' va nous foutre dans le rouge ++ on comptait un peu beaucoup dessus quand même...

Bref, ça allait mieux et là chaque truc vient foutre un peu plus sa merde (sans compter le patron de chéri qui lui a versé une prime inférieure à ses attentes justifiées mais qui lui demande quand même de venir bosser les week-ends et le jeudi de l'ascension sachant qu'aucune heure supplémentaire ne lui sera versée)...

A part ça, j'ai commencé les cours de préparation à l'accouchement. Pour le moment c'est en groupe en piscine, on fait des petites longueurs avec une frite en variant les modes de déplacement. Alors c'est ludique et ça permet de remuer un peu donc ça fait du bien mais j'ai quand même hâte de passer à quelque chose de plus instructif pour le jour J. Moi je veux qu'on me dise tout ce qu'il y a à savoir, comment ça va se passer et surtout comment gérer au mieux la douleur !!

Il y a des femmes dont le terme est prévu dans un mois et qui n'ont toujours pas trouvé le prénom qu'elles donneront à leur bébé. La sage-femme nous racontait que ça arrivait plus souvent qu'on l'imaginait et qu'une fois, à défaut d'idée, elle avait vu des parents donner à leur fils le prénom du médecin qui avait fait l'accouchement !! Je suis sûre qu'on peut trouver mieux. Ceci dit, il y a eu une époque où les gens ne se foulaient pas et donnaient à leur enfant le prénom correspondant à la saint du calendrier du jour de leur naissance. C'est comme ça qu'on se retrouve avec des "Fetnat" nés le 14 juillet (véridique)...