Côté séries :

La dernière saison de Suits s'est achevée il y a 3 semaines sur une note déroutante mais prometteuse. J'attends la saison 6 avec impatience !! Si vous n'avez jamais regardé cette série, je vous la conseille !

L'épisode final de la 2ème saison de How to get away with murder n'était pas mal non plus ! Il m'a bien plus pris aux tripes que l'ensemble de la saison que j'ai trouvé un peu revue et surjouée par rapport à la saison 1.

Nouveauté (pas si nouvelle que ça puisque la première saison date de 2011 mais il n'est jamais trop tard pour découvrir une pépite) : Bron/Broen. Traduction : Le pont. Une série Suédo-Danoise qui met en scène un inspecteur de chaque nationalité chargés de résoudre un double meurtre dont les 2 demi-corps ont été placés au milimètre sur la frontière entre leurs 2 pays. Après avoir visionné les 2 premières saisons, mon avis est simple : cette série est exceptionnelle ! Une intrigue très prenante, des rebondissements qui nous tiennent en haleine tout le long, un très bon jeu d'acteurs et deux personnages principaux absolument formidables qui nous font passer par toutes les émotions. Le duo change pour la 3ème saison mais d'après les critiques le petit nouveau ne démérite pas alors je vais me la procurer dès que possible !

bron-couv

J'ignore ce que valent les copies Américano-Mexicaine (The Bridge - qui a été annulée au bout de 2 saisons) et Franco-Anglaise (Tunnel). J'ai entendu dire que la première saison de Tunnel n'était qu'une pâle reproduction de celle de Broen (tu m'étonnes, déjà, c'est Stannis Baratheon qui tient un des rôles principaux et il semble quand même beaucoup moins fun que "Martin Rohde" !) mais qu'ils avaient pris une autre direction pour la suite et que ça donnait une saison 2 très réussie, diffusée actuellement sur Canal, alors je me laisserai peut-être tenter !

 

Côté perso/boulot/grossesse :

Après 5 mois d'errance infructueuse malgré 105 modifications de CV entre candidatures spontannées sans écho et retours négatifs sur les postes vacants, j'ai (enfin) été recontactée pour un entretien en agence d'intérim. Rien de passionnant : un poste de télé-enquêtrice payé le SMIC, je me disais que c'était mieux que rien (et la mission semble plus "intéressante" que les plateformes standard). Mais évidemment, pour une fois, ils cherchent quelqu'un à former pendant un contrat intérim et à garder en CDI ensuite, alors moi, à 5 mois 1/2 de grossesse, comment dire...

Du coup, au lieu de regrouper ce que j'ai à faire pour être plus efficace, je ne fais qu'un truc par jour, histoire d'avoir une petite sortie. Genre cette semaine c'est : Lundi - Aller à la pharmacie mettre à jour ma carte Vitale pour le 6è mois et aller laver ma voiture ; Mardi - Entretien boulot et aller chercher des cailloux pour mettre dans les pots de fleurs ; Mercredi - Analyses au labo ; Jeudi - 1er cours de préparation à l'accouchement ; Vendredi - On part chez les parents de chéri. Woohoo !!

Me voilà donc partie pour 5 autres mois en mode femme au foyer, puisque jusqu'à l'arrivée de Bibou il va m'être impossible de décrocher un job (putain ça va être long) et qu'ensuite j'ai quand même bien l'intention de profiter de mon congé maternité (et puis selon comment se passeront les premières semaines je suis pas sûre d'avoir la forme d'aller prospecter activement les recruteurs).

Parlons-en tiens du congé maternité. BB = matériel indispensable (couches, vêtements,...) + frais médicaux. Et bah le congé maternité te paie moins que tes revenus habituels. Quand tu es au chômage, il s'indexe non pas sur le salaire qui te permet de toucher ton chômage ni sur ton chômage lui-même, mais sur le dernier salaire perçu (3 derniers mois). Dans mon cas, c'est pas le même. C'est moitié moins (et je touchais déjà le chômage en complément). Et comme le dernier bulletin de salaire adressé par le mandataire judiciaire au moment de mon licenciement économique a été fait n'importe comment, Pôle Emploi a légèrement merdé sur le versement des allocs en complément (malgré 2 mois de bataille pour leur apprendre à lire), donc autant dire que pour 1 mois sur les 3 derniers je me fais forcément avoir. Ca va pas être de la tarte à expliquer à l'Assurance Maladie, surtout qu'il est impossible de les rencontrer. Donc je vais avoir droit à 3 mois 1/2 de congé maternité payé ras les paquerettes au moment où on va avoir le plus besoin d'argent ha ha ha. C'est bien le système Français hein mais c'est pas toujours hyper logique, ni pratique ! Quand je vois des potes qui ont bossé moins que moi et gagné moins que moi s'en tirer mieux aujourd'hui, ça me fout un peu les boules quand même. Car ouais, quand tu gagnes moins mais que tu payes zéro impôt et que tu touches des aides en plus, malgré le même montant de charges fixes, ça te fait un reste à vivre plus important !

Il y a un autre truc casse-couilles : le mode de garde.

Perso, j'avais bien l'intention de choisir la crèche ou autre garde collective, tout simplement parce-que ça me rassurerait de savoir mon bébé encadré par une équipe (ça fait plus de paires d'yeux, même si il y a plus d'enfants et les locaux sont adaptés) et surtout j'ai dans l'idée que c'est mieux de le sociabiliser au plus tôt pour avoir une meilleure transition à l'école et au reste ensuite.

Le problème, c'est qu'une place en crèche, il faut tuer pour l'avoir. C'est pas faute de m'y être prise tôt : j'étais à la crèche avec ma fiche de pré-inscription dûment remplie le lendemain du jour où ma gynéco m'a remis mon certificat de grossesse (pièce à fournir dans le dossier) ! J'ai rappelé plusieurs fois depuis (car j'ai eu 2 sons de cloche différents, pour pas changer de toutes les autres boites et administrations françaises) et dernièrement on m'a annoncé que j'étais 32 ème sur liste d'attente pour la rentrée de septembre (donc sur 20 places totales mais qui ne seront pas toutes libérées à la rentrée, disons le franchement : c'est mort).

Ce qui me saoule c'est surtout qu'il n'existe pas une crèche par commune. Dans mon cas, on est 4 communes de 5000 habitants (soit 20 000) à se partager 1 crèche, tandis que 2 communes voisines de même taille ont chacune leur crèche ! Et évidemment, impossible de s'inscrire dans la crèche d'une autre commune. Alors, heureusement, il existe des crèches d'entreprise aussi. C'est à dire des crèches qui reçoivent les enfants des parents qui travaillent dans le secteur. Mais comme on est super chanceux : moi déjà je ne travaille pas donc c'est réglé, mais chéri lui, dispose bien d'une crèche d'entreprise à même pas 3 minutes à pieds de sa boîte en plus ! Sauf que cette crèche là ne fonctionne que sur réservation payante des patrons des entreprises alentours. Et évidemment le patron de chéri refuse de prendre des places pour ses employés.

Il existe bien quelques MAM (enfin, 2 pour 200 000 habitants lol) mais je vous dis pas combien il y a de parents avant moi sur les listes d'attente hein. C'en est même ridicule de prendre encore des gens sur liste d'attente, ton gosse pas encore né a le temps d'entrer au collège avant que t'aies une place... Eventuellement ça peut servir pour le suivant si tu as l'intention d'en faire un 2ème dans 2 ou 3 ans, mais faudra aller en douce modifier les dates sur le certificat de grossesse du coup...^^

Enfin bref, à part ça, ma grossesse se passe bien. Bibou alterne les journées grosse flemme où il passe 99% de son temps à dormir et les journées entraînement au combat où je peux voir la peau de mon ventre remuer dans tous les sens ! La différence des deux est un peu flippante par moments mais jusqu'ici il a toujours fini par donner un petit coup pour me rassurer. Ce matin j'ai fait pipi dans un bocal (et finalement c'est plus dur que ça en a l'air quand t'as pas de bite !!) car à partir de maintenant, chaque mois, il faudra vérifier dans mes urines l'absence de glucose (signe de potentiel diabète) et d'albumine (signe de potentielle toxémie gravidique, anciennement pré-éclampsie, petit nom sympa quand on couple l'albuminurie à de l'hypertension artérielle et des oedèmes, ce qui signifie que la maman et le foetus peuvent être en danger).

 

Pour finir :

Les attentats de Bruxelles nous rappellent que, malgré nos systèmes de défense et de renseignement, la menace peut se trouver plus près qu'on ne l'imagine... Chaque semaine apporte son lot de victimes du terrorisme, d'AQMI à Daesh en passant par le PKK, il est de plus en plus consternant de voir notre impuissance face à ces groupes de fous qui sont prêts à tout pour imposer leur dictat. A l'heure où la solidarité entre les peuples devrait être renforcée, il est triste de voir certaines réactions de rejet des migrants qui ont fui leur pays en guerre par peur ou par pur racisme. Espérons que nos dirigeants sauront garder le cap du bon sens et que certains individus n'accèdent jamais au pouvoir pour ne pas répéter les horreurs de l'Histoire.

P.S. A toi qui postes partout le hashtag #JeSuisUnChouDeBruxelles : t'es sérieux ?? T'as vu beaucoup de #Jambons pour Paris ?!!