Attention, aujourd'hui : billet plein de bonne humeur ! (ou pas !)

Ca y est, la deuxième échographie est passée. Futur bébé va très bien et nous a montré ses attributs, donc c'est bien un garçon.

C'est super bizarre, je m'y attendais et je me disais même qu'un garçon serait plus intéressant qu'une fille, mais depuis que le médecin nous l'a confirmé, je me sens un peu triste. Est-ce que je voulais une fille plus que je le pensais ? Est-ce que c'est juste le soulagement qu'il n'ait aucune malformation et que tout se passe bien (ce serait curieux quand même que la "fin" des angoisses soit marquée par un épisode dépressif...) ? Est-ce que c'est la déception des autres qui me vexe (ma mère par exemple, qui m'a redit pour la 100ème fois "moi je voulais une petite fille")..? Est-ce que c'est de la jalousie mal placée, sous couvert de sentiment d'échec personnel, car toutes mes copines qui voulaient une fille en ont eu une ? Ou est-ce c'est juste mon cerveau qui ne tourne pas rond ?

J'ai l'impression que depuis le début j'avais hâte de le découvrir, de le sentir bouger, de le voir. Et là... Je m'en fous un peu. J'ai même hâte que la grossesse se termine, j'ai pas envie de faire la suite, je veux retrouver mon corps avec mon énergie et pouvoir retourner à ma vie, plutôt qu'attendre encore 4 mois 1/2 à galérer de plus en plus. J'ai un peu les larmes qui viennent toutes seules par moment, comme un babyblues avant l'heure. Ca promet.

Je pense que les petits tracas du quotidien viennent s'ajouter à la morosité ambiante. Il fait un temps pourri depuis des semaines. On a une gouttière qui fuit dans un mur alors qu'on vient juste d'en refaire la peinture. Des voisins ont emménagé et ils ont 3 voitures alors ça va vite tourner à la guerre du stationnement. Je n'ai toujours pas reçu une seule réponse positive (ni presque une seule réponse tout court) à mes candidatures pour du boulot et ça va devenir vraiment compliqué maintenant avec la grossesse. J'ai toujours un colis de matériel pour bébé en errance depuis Noël grâce à Mondial Relay et pas moyen de me faire rembourser tant qu'ils n'admettent pas qu'ils ne me livreront pas (première et dernière fois que je traite avec eux si j'ai le choix). Je commence à ressembler à une baleine et il faudrait que j'y fasse attention, mais mon appétit s'est quintuplé (je pourrais avaler un repas complet toutes les 2h si je m'écoutais). Et les finances ne sont pas au beau fixe avec tout ce qu'il y a à payer. Il y a pire, c'est sûr, suffit de regarder les infos, notre Monde me donne envie de me pendre (et par moment je me demande vraiment quel avenir on va laisser à nos enfants), crotte, fuck, grrr vivement que tout ça s'arrange un peu !!

nuage-pluie