Je vais mieux, je n'ai quasiment plus aucune nausée, mis à part que j'ai tendance à vomir le jus de fruits que j'aime tant boire au petit déjeuner (alors je m'efforce de ne plus céder à cette tentation et jusque là ça semble fonctionner).

J'ai simplement développé trois nouveaux symptômes de grossesse :

- Je me bloque le bas du dos comme une grand-mère dès que je reste trop longtemps dans une position allongée non adaptée (par exemple si je bouquine à demi assise le soir ou quand je me lève le matin) et ça fait un mal de chien. Pourtant mon kiné m'avait prévenue que la grossesse en elle-même malmenait les ligaments au niveau des lombaires et je fais relativement attention à mon dos depuis. Vivement pas la vieillesse !! Mais qu'est-ce que ça va être quand j'aurai du poids à porter devant si ça commence maintenant ?!

- Je souffre d'une forme étrange d'Alzheimer et c'est franchement chiant. Ce symptôme là est apparemment véritablement dû aux hormones. Il a même un petit nom sympa : le Syndrôme du Neurone Unique ou SNU. Ca le rendrait presque cool, bien que, normalement, il soit censé apparaître vers la fin de la grossesse, mais il faut croire que moi, j'aime bien ne pas faire exactement comme tout le monde. Ca a déjà dû vous arriver aussi de vous rendre dans une pièce pour faire ou chercher un truc, de penser à tout autre chose en chemin et une fois à destination, de rester planté quelques secondes à vous demander pourquoi vous êtes venu jusque là ? Non ? Alors soit vous êtes un surhumain, soit je prends un peu trop mon cas pour une généralité... Enfin bref, imaginez ce genre de petit moment agaçant (souvent, c'est en repartant de l'endroit atteint car vous abandonnez que vous vous souvenez de ce que vous étiez venu y faire), ça m'arrive de plus en plus. Je suis aussi capable d'oublier des pans entiers de conversation que j'ai tenues, que ce soit il y a un mois ou quelques heures. Du coup c'est génial, je peux m'étonner plusieurs fois de la même chose ou agacer mon mec en lui reposant des questions auxquelles il m'a déjà répondu. Heureusement que je ne travaille plus car ça aurait pu énerver des clients.

- Je deviens paranoïaque. Je suis morte de trouille à l'idée que quelque chose cloche chez bébé. Ou plus exactement, je flippe constamment que son coeur s'arrête. A tel point que quand j'ai demandé à ma gynéco si il pouvait encore y avoir des soucis à mon stade et qu'elle m'a expliqué que les échographies étaient là pour détecter des anomalies comme des malformations (et pas seulement pour voir un peu bébé ou connaître le sexe pour faire plaisir aux parents), j'ai été soulagée car elle a dit "malformations" et pas "mort in utéro". Oui je suis grave. J'ai été à mon rendez-vous de suivi pas plus tard que cet après-midi et je m'étais repassé la scène en boucle, m'imaginant qu'elle allait m'annoncer le pire à chaque seconde. Elle a commencé par me faire un petit toucher vaginal (et probablement du col de l'utérus, ce que je ne trouve toujours pas très agréable comme examen) puis elle a saisi un petit appareil avec un gros stylet qu'elle a posé sur mon ventre et j'ai entendu des sons qui parvenaient vraissemblablement de mon intérieur. Pendant quelques secondes qui m'ont semblé durer une éternité, elle a déplacé le stylet et aucun battement n'est venu perturber le sourd écho de l'appareil, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que "putain, c'est pas vrai, ça va vraiment se réaliser, elle va m'annoncer qu'il est mort !!!!" jusqu'à ce que des bam bam rapides et réguliers surviennent, OUF !! Elle a rigolé en voyant ma tête. Je ne lui ai pas dit mais c'est en furetant sur des forums internet à la recherche d'infos sans but précis que je suis tombée sur des témoignages, tous plus bouleversants les uns que les autres, de mamans qui ont perdu leur enfant dans les dernières semaines de grossesse. Je me suis rassurée comme j'ai pu en lisant partout ailleurs que ce n'était pas si fréquent mais se dire que ça peut arriver (alors que toute la grossesse s'est parfaitement déroulée) ça fout les boules !

Donc vous pouvez en déduire que non, je ne le sens toujours pas bouger. Il paraît que pour un premier bébé, c'est normal (c'est ma 15ème SG), mais d'après certains bouquins ça ne devrait plus tarder alors j'ai hâte !

Mon ventre est un peu moins gros que sur la photo mais ça commence à se voir ! gross

 

Voici les nouvelles choses que j'ai apprises durant mon rendez-vous mensuel (pour une fois je n'avais pas oublié ma liste) :

- En plus des prises de sang, des analyses d'urine me seront proposées (le labo m'en a parlé et m'a même déjà fourni les petits gobelets), mais pas tout de suite.

- Sont autorisés pendant toute la durée de la grossesse les anti-histaminiques pour les allergies (je suis sous Xyzall en cas de besoin, c'est à dire du printemps jusqu'à l'arrivée de l'hiver) tout comme les médicaments contre les reflux acides (car je prends aussi de l'Inexium et parfois des Rennie suite à un léger RGO qui, avant d'être pris en charge, m'a causé un ulcère à l'oesophage - je pense pouvoir remercier le stress causé par mon ancienne patronne pour ça -).

- Sont autorisés également les médocs contre la douleur (style Paracétamol, l'Aspirine c'est moins top il paraît) à condition que ce soit une prise ponctuelle.

- Les crèmes anti-vergetures ne servent à rien avant que le ventre ne commence à grossir, c'est seulement pour ça que certaines indiquent qu'elles sont à utiliser "à partir du 4ème mois". Moi qui ai commencé à en appliquer avant, je me demandais donc pourquoi c'était précisé mais aucun risque que ça ait traversé jusqu'à intoxiquer bébé.

- Concernant le choix de la maternité (ma gynécologue n'accouche pas) et des cours de préparation à l'accouchement, j'ai encore le temps. La mienne me suivra jusqu'à mon 7ème mois et ensuite je basculerai avec le médecin qui m'accouchera. Dans les bouquins comme sur internet on vous conseille de prendre rendez-vous le plus tôt possible et apparemment c'est surtout parce-que nombreuses sont les femmes à ne pas avoir de gynécologue pour les prendre en charge dès le début de leur grossesse, alors là oui, il est important de se renseigner tôt pour établir un suivi avec tout le dossier et faire les échographies.

- Lorsqu'on a un terrain allergique (maman ou papa), mieux vaut allaiter ou donner exclusivement du lait hypoallergénique à bébé dès son premier jour et pendant ses 4 premiers mois.

- Dormir sur le ventre ne risque pas d'écrabouiller bébé, c'est simplement qu'au bout d'un moment on ne trouve plus ça confortable du tout.

- Pratiquer l'équitation (enfin le point de vue de ma gynéco !) est sans danger durant le premier trimestre. L'idéal est tout de même d'arrêter vers 3 mois 1/2 car une chute pourrait avoir des conséquences désastreuses dont on aurait du mal à se remettre. Sinon, les secousses provoquées par le sport en lui-même ne risquent pas de provoquer un décollement ou quoique ce soit.

Voilà, j'ai oublié de demander si il y avait un risque à aller au concert. Il fallait bien que j'en zappe une.