Etes-vous comme moi ? Trouvez-vous que la rédaction d'une lettre de motivation s'apparente à une véritable corvée ?!

D'abord, je trouve le principe ridicule. Il ne sert qu'à juger la facilité qu'a le candidat à mentir plus ou moins honteusement et à se vendre corps et âme, évinçant celui ou celle qui a vraiment la fibre pour le job proposé mais qui ne sait pas le formuler (bon évidemment, si il s'agit de vendre des sandwiches, je ne pense pas qu'on puisse parler de fibre, mais là encore c'est tout un art de se vendre pour ce type de poste). Pour moi une lettre de motivation ne sert à rien puisque, par définition, personne ne va y noter ses non-motivations.

Imaginez un peu : "Monsieur, j'ai besoin d'un salaire pour payer le crédit de ma maison, m'acheter à bouffer et d'autres choses or il n'y a actuellement sur le marché aucune offre correspondant à mon profil. Comme il ne reste donc à ma portée que des postes pourris et mal payés et que je ne veux pas passer tout mon salaire dans l'essence pour le trajet, je vous ai choisi pour votre proximité géographique. Embauchez-moi pour quelques mois, je vous lâche dès que je trouve mieux."

Tous les ans j'essaie de changer de boulot parce-que la situation ne me convient plus (harcèlement moral de la patronne lunatique, job inintéressant et qui en demande toujours plus sans récompenser en échange,...). Et tous les ans je me confronte au désert d'offres d'emploi de mon secteur d'activité et je me relance dans ces putains de candidatures spontanées pour lesquelles je sais d'avance que je n'aurai aucun retour favorable. La preuve en est que j'ai passé 5 ans à mon précédent poste. Malgré toutes mes tentatives pour m'en échapper je n'ai passé que 2 entretiens dans ma branche, dont 1 seul concluant.

Alors déjà je ne sais pas pourquoi je m'obstine !

La peur d'être jugée si je me plains de ne rien trouver alors que je n'aurais pas tenté ?

La satisfaction d'avoir enfin accouché d'une belle prose suivi de l'espoir stimulant qui en découle éphémèrement après l'avoir postée ?

Un peu des deux ?

Toujours est-il que je commence à me faire une expérience d'enfer dans la rédac' de lettres de motivations qui n'aboutissent à rien et qu'à chaque fois ça me prend un temps fou que je préfèrerai consacrer à autre chose ! Il faut déjà trouver de nouvelles idées pour se renouveler et ne pas envoyer la même que l'année précédente. Il faut aussi retaper le CV pour qu'il soit plus agréable à lire et plus ciblé sur le poste recherché. Et enfin il faut accorder le texte pour qu'il ne laisse paraître que du positif et qu'il ne comporte pas de bavure.

Le pire c'est de dénicher ENFIN une offre qui colle à l'intitulé de mon métier, mais que les différentes missions décrites ressemblent davantage à de la branlette de charabia qu'à des actions concrètes pour lesquelles je pourrais me vanter d'avoir de l'expérience...

Mais le plus souvent, quand une offre me correspond, elle requiert au minimum une expérience de 1 an dans un domaine bien particulier qui n'est pas forcément le mien, tout ça pour un remplacement de quelques semaines (des fois, juste 2). Donc là j'ai quand même envie d'écrire à l'employeur pour lui demander qui il compte prendre à ce point pour un con ? Quelle personne censée et expérimentée va quitter son poste pour un contrat de 15 jours payé le SMIC ?! M'enfin ils sont capables de faire le bonheur d'une nénette au chômage et de recommencer quand ils en auront besoin.

A chaque fois je me dis que je ferais mieux d'envoyer carrément ce que j'attends d'un job avec les contraintes que je voudrais que l'employeur s'impose pour améliorer mon confort de vie, quite à envoyer des candidatures dans le vide, ça pourrait au moins être plus facile à rédiger !

29-06-2015 18;04;17