Parlons un peu de moi ! Non pas par narcissisme et égocentrisme démesuré (quoique, pour écrire un blog, peut-être un peu ?) mais pour vous faire une courte présentation, histoire de situer.

Je suis née sur une île à 9500 km de là où je vis actuellement. J'ai été trimbalée dans ma jeunesse dans chacune des villes où mon beau-père, fonctionnaire, a dû déménager. Du coup c'était compliqué de nouer des amitiés durables puisqu'à l'époque sans internet ni téléphone portable, communiquer par lettres, ça ne durait qu'un temps (oui oui, ce temps là a existé et on a tous survécu !!). J'ai quitté le domicile parental et pas mal de potes de lycée avec à l'âge de 17 ans pour les bancs de la fac, puis du BTS, puis re-de la fac ; période au cours de laquelle j'ai vécu dans différents studios aménagés avec goût grâce au mélange harmonieux de meubles de brocanteurs et de vieux mobilier de jardin. Les premières années j'en avais rien à foutre tant que j'avais mon ordinateur, mon modem Sagem et ma connexion 512K qui me permettaient de glander des heures durant sur IRC avec de nouveaux copains et sur MSN avec les plus anciens. J'ai décroché mon premier vrai job 5 ans plus tard et j'ai enfin pu commencer à investir dans des objets utiles comme le Cube Décathlon qui, à défaut de me procurer un corps de rêve, m'a servi longtemps de table basse. Au bout d'un an de CDI je me suis lancée dans la formidable aventure de l'acquisition de bien (traduire par j'ai acheté mon appartement et j'ai découvert les joies de la copropriété avec des vieux qui veulent toujours payer plus de charges et de travaux). Depuis j'ai rencontré mon homme, acheté une maison avec de vrais meubles, installé une piscine olympique de 2m44 de diamètre sur notre mini terrasse et j'ai pour projet de devenir riche et de monter ma pension de chevaux avec villa majestueuse et jardin arboré au bord de la mer. Un jour, peut-être, dans une prochaine vie sans aucun doute mais j'aimerai bien avant quand même !

J'ai 27 ans, je suis sérievore, accro au shopping, dingue de chevaux et j'adore organiser des soirées jeux-apéro.

2014 a été l'année du grand bouleversement de mon monde post-adolescent où se sont progressivement espacées les soirées arrosées à faire n'importe quoi : la grande majorité de mes amies/collègues/connaissances a décidé de procréer. Et, comme si s'espacer n'était pas suffisant, ces soirées se sont transformées en discussions interminables sur les bébés. Pire, certaines filles se sont senties le devoir divin de partager leur liste de naissance remplie de trucs selon moi inutiles et hors de prix, pour bien nous faire comprendre qu'elles auraient besoin de notre porte-monnaie. En revanche, lorsqu'il s'agit d'expliquer concrètement ce qu'il se passe quand on est enceinte et à l'accouchement, là, il n'y a plus grand monde (hormis Croquette -oui, le prénom a été changé- qui m'a expliqué bien en détails les atroces sensations de sa césarienne en urgence).

De les voir toutes ensemble dans le même délire je me suis sentie du coup un peu exclue en mode "tu peux pas comprendre". J'attribuerai la palme de la phrase cinglante à Morue -là non plus c'est pas son vrai nom- "avoir un enfant c'est quand même mieux pour l'accomplissement personnel", dite comme si évidemment je trouvais ça nul, que je n'en voudrais jamais et que j'étais donc vouée à une existence sans intérêt.

Bref, c'est ce qui m'a décidée à écrire ce blog. Une envie de partager mes coups de coeur, coups de gueule et de vous livrer les infos que je n'ai pas eues sur la transmission de la vie.

Tiens, déjà, je pense juste à un truc là, ça m'arrive souvent quand je vois un gosse de me demander à quoi il ressemblera à l'âge adulte, quels traits de visage il gardera ou pas. Rien que pour ça j'aimerai avoir le don de faire des bons dans le temps !

Bienvenue

Comme vous pouvez le constater, je ne suis pas une illustratrice de talent :D